Accueil » Evénements » Sessions de printemps

Sessions de printemps

Les « Sessions de printemps » sont le rendez-vous historique des Journées de la prévoyance. Aujourd’hui, alors que l’événement a passé le cap des 10 ans, ce sont près de 300 professionnels du 2e pilier qui se rassemblent à cette occasion dans le cadre magnifique du Grand Hôtel Suisse-Majestic, à Montreux. Répartis en deux sessions de deux jours (mercredi et jeudi, ou jeudi et vendredi), ils passent ensemble la « Journée commune » (jeudi) qui, avec ses intervenants de renom et sa table ronde, fait figure de véritables états généraux de la prévoyance professionnelle en Suisse romande.

Session de printemps 2024 : le démon démographique

19-20/20-21 juin 2024
Grand Hôtel Suisse-Majestic, Montreux, Suisse

Inscription rapide en ligne

Les Sessions de printemps 2024, qui auront lieu du 19 au 21 juin, sont désormais complètes. Merci de votre compréhension, et rendez-vous ici même le jeudi 20 juin 2024 pour l’ouverture des inscriptions de la Session d’automne qui aura lieu le jeudi 28 novembre au Lausanne Palace.

 

Brève présentation de l'édition

Le démon démographique

La population augmente et, en tous les cas dans les pays riches, est vieillissante. Cette réalité, on le sait, impacte nos caisses de pension, et pas uniquement parce qu’elle affecte le rapport « actifs-pensionnés » si cher à nos gérants. La stabilité géopolitique, en effet, est nécessaire au dynamisme des marchés financiers et au bon fonctionnement du « 3e cotisant » qui est l’un des piliers du financement de nos retraites. Cette stabilité est, aujourd’hui, profondément mise à mal par une démographie qui met sous pression les capacités de ressources de notre planète et qui, par ailleurs, n’est plus du tout garante de croissance – le nombre d’êtres humains augmente, mais pas le nombre de travailleurs. Des tensions naissent entre les grandes puissances, la guerre est de retour aux portes de l’Europe, le multilatéralisme est remis en cause et même les plus vieilles démocraties vacillent. Inutile de préciser que le réchauffement climatique, dont les effets sont déjà très concrets, est de nature à renforcer ces tensions.

La « bombe démographique », identifiée en 1968 déjà par un professeur de Stanford, Paul Ehrlich, va-t-elle exploser au visage de nos IP ? Sans verser dans le catastrophisme, les Sessions de printemps des Journées de la prévoyance 2024 vous proposent de faire un point sur l’évolution de la population à travers le monde, et sur les solutions envisagées par nos caisses de pension pour intégrer au mieux le facteur démographique.

Programme détaillé

Mercredi 19 juin 2024

Dès 09.00 Accueil des participants de la Session I
09.45 – 11.00 Ateliers I
11.15 – 12.15 Conférences A
  Repas de midi
13.45 – 14.45 Conférences B
15.00 – 16.15 Ateliers II
  Pause
16.45 – 18.00 Ateliers III
Dès 19.30 Apéritif, puis repas du soir

 

Jeudi 20 juin 2024 – Journée commune

07.00 – 08.30 Petit-déjeuner
08.30 – 09.45 Ateliers IV
  Pause (Session I)
Dès 09.30 Accueil des participants de la Journée commune et de la Session II
10.15 Début de la Journée commune
10.30 – 11.30 De 2,5 millions à 10 millions d’habitants ?
Voyage à travers le passé et le futur démographique de la Suisse

Conférence de Stéphane Cotter (Office fédéral de la statistique, Neuchâtel)
11.30 – 12.30 Évolutions démographiques et risques politiques
Conférence de Famke Krumbmüller (EY, Paris)
  Repas de midi
14.00 – 15.00 La démographie et le baby-boom : Retraites Populaires à l’heure des défis
Conférence d’Eric Niederhauser (Retraites Populaires, Lausanne)
15.00 – 16.15 Invité spécial
L’accélération de l’histoire : les nœuds stratégiques d’un monde hors de contrôle

Conférence de Thomas Gomart (Ifri – Institut français de relations internationales, Paris)
  Pause
16.45 Fin de la Session I
16.45 – 18.00 Ateliers I
Dès 19.30 Apéritif, puis repas du soir

(*) Titre temporaire

Vendredi 21 juin 2024

07.00 – 08.15 Petit-déjeuner
08.15 – 09.30 Ateliers II
  Pause
10.00 – 11.15 Ateliers III
11.30 – 12.30 Conférences A
  Repas de midi
13.45 – 14.45 Conférences B
15.00 – 16.15 Ateliers IV
  Pause
16.30 Fin de la Session II

 

Ateliers

—–
Actuariat I – Tables de mortalité : conception, utilisation et évolution (*)
Bernard Romanens, Expert LPP, Directeur, Pittet Associés
Jean Netzer, Expert LPP, Head Consulting Romandie, AON

Une table de mortalité est un tableau présentant d’une manière synthétique le niveau de la mortalité à un moment donné dans une population donnée (table de mortalité périodique) ou le niveau de la mortalité observé au cours de toute l’existence d’une cohorte de personnes nées la même année (table de mortalité longitudinale ou table de mortalité par génération), en fonction de l’âge et du sexe. Comment sont-elles élaborées ? Quelle est leur utilité pour la gestion d’une caisse de pension ? Dans un contexte de pression démographique pour les institutions de prévoyance, quels sont les enjeux liés à cet outil ?

—–
Actuariat II – Triangles de développement : le coût attendu de l’invalidité mieux maîtrisé ?
Stéphane Riesen, Expert LPP, Directeur général, Pittet Associés
Francis Bouvier, Responsable département Prévoyance professionnelle, BCV

L’application d’une méthode essentiellement utilisée en assurance non vie en Suisse au risque d’invalidité dans la prévoyance professionnelle permettrait-elle au caisses de pensions de mieux appréhender l’évolution des coûts d’invalidité ? Celui-ci ne dépend en effet pas uniquement de la fréquence d’invalidité mais aussi de l’évolution démographique de la caisse de pensions. Quelles seraient les conséquences d’une telle méthode en termes de provisions techniques ?

—–
Investissement – Marchés privés : stratégies d’implémentation et suivi des performances des gérants
Marc Fournier, CFA, Expert LPP, Directeur général adjoint, Pittet Associés
Chi Tâm LE, CFA, Senior Portfolio Manager, AXA

Les marchés privés (notamment, le private equity, la dette privée, les infrastructures et l’immobilier étranger) occupent une place de plus en plus prépondérante dans les portefeuilles d’investissement. Ces dernières années, les gérants de fortune ont élargi leurs horizons en proposant une gamme diversifiée d’options d’investissement, avec notamment l’apparition des « fonds ouverts » souvent qualifiés de « evergreen ». Face à cette diversité, quels sont les avantages, inconvénients et opportunités des différentes options d’implémentation pour les caisses de pension. Au-delà de la mise en œuvre, la question cruciale du suivi des gérants prend une importance capitale. Contrairement aux marchés côtés, l’illiquidité et l’absence d’indices spécifiques rendent l’analyse des performances des gérants particulièrement complexe. Comment alors s’assurer que les gérants produisent des performances conformes aux attentes ? Dans ce cadre, nous explorerons également l’analyse des univers de référence et les étapes nécessaires pour évaluer les gérants dans ce contexte des marchés privés.

—–
Gouvernance – L’actionnariat actif : un levier majeur pour crédibiliser les investissements responsables des institutions de prévoyance
Dominique Habegger, Chief Sustainability Officer, Pury Pictet Turrettini
Estelle Blanc-Paque, spécialiste en investissement responsable, BCV

L’actionnariat actif (engagement actionnarial et vote) s’impose progressivement comme une stratégie clé de finance durable, permettant d’avoir un impact positif tant sur la qualité d’un portefeuille que sur la société dans son ensemble. Cet atelier fera d’abord le point sur les différentes formes d’actionnariat actif et leur efficacité, illustrée avec des exemples concrets. Puis les différentes approches possibles seront abordées, selon les spécificités des institutions de prévoyance, pour mettre en œuvre un actionnariat actif crédible.

—–
Fiscalité – Actualité et pratiques fiscales en matière de prévoyance professionnelle
Gladys Laffely Maillard, expert fiscale indépendante
Geneviève Page, Associée, Oberson Abels

Les grands principes définissant la prévoyance professionnelle et introduits dans la loi au 1er janvier 2006 ont été développés par les autorités fiscales et la Conférence suisse d’impôts. Malgré tout, l’interprétation de ces textes légaux n’emporte pas l’unanimité. Quels rôles les autorités fiscales jouent-elles dans le développement de la pratique suisse et internationale en matière de prévoyance professionnelle ?

—–
Juridique – Actualité et jurisprudence en matière de prévoyance professionnelle

Dr Guy Longchamp, Directeur, Pittet Associés
Antoine Amiguet, Associé, Oberson Abels

Les tribunaux rendent quotidiennement des décisions qui viennent concrétiser et compléter les normes contenues dans les lois et ordonnances applicables en matière de prévoyance professionnelle. Parmi les jugements rendus, ceux de notre Haute Cour revêtent une importance particulière et donnent une orientation au droit de la prévoyance. L’objectif de cet atelier est de présenter quelques jugements récents du Tribunal fédéral posant des règles générales sur des thèmes importants pour les dirigeants d’institutions de prévoyance et d’en évaluer les conséquences pratiques sur leurs activités. Cet atelier se basera sur des cas pratiques pour vous guider au travers des méandres de l’invalidité, au regard de l’évolution de la loi, de la jurisprudence et de la doctrine.

Conférences

—–
Investissement I – Observations concernant l’ESG
Pr Michael Rockinger, HEC Lausanne, Département de finance

La conférence débutera par une brève présentation de mes propres recherches, mettant en lumière l’impact d’une violation des principes du Global Compact sur les cours boursiers. Une autre étude se concentre sur l’analyse textuelle des communications des banques au fil du temps, en particulier en ce qui concerne les Objectifs de Développement Durable (SDG). Je passerai ensuite en revue l’état de la recherche sur l’ESG. Cette revue commencera par une discussion de la modélisation macroéconomique de Nordhaus puis mettra l’accent sur l’aspect performance des portefeuilles et les difficultés pour mesurer cette dernière. Un aspect crucial abordé sera la fiabilité des indicateurs dans les bases de données, souvent sujettes à manipulation par les fournisseurs de données. Nous discuterons aussi comment incorporer efficacement l’ESG dans les décisions d’investissement et à quoi il faut s’attendre avec la nouvelle règlementation Européenne concernant la communication comptable sur le durable.

—–
Investissement II – De victoires en déboires, les pays émergents sont-ils encore une source d’espoir ?
Edouard Crestin-Billet, Associé fondateur, CB Institutionnel

Texte : après avoir bénéficié pendant plus de 20 ans d’un dynamisme exceptionnel et d’une hausse considérable de leur seuil de pauvreté, les pays émergents sont en proie à des turbulences économiques, politiques, mais aussi environnementales et sociales. L’émergence d’une société durable et le progrès technologique donneront-ils un second souffle à la zone émergente ? Une analyse des fondements sur lesquels repose la croissance apportera l’éclairage nécessaire à la compréhension des victoires et des déboires auxquels ont été confrontés les pays en développement. L’appréhension des sources d’expansion dont bénéficieront les pays en développement permettra d’envisager les nouvelles opportunités d’investissement qui s’offriront aux institutions de prévoyance.

—–
Gouvernance – Être (ou ne pas être) membre d’un conseil de fondation
Aldo Ferrari, Co-responsable de la direction du secteur des arts et métiers du syndicat Unia, membre de plusieurs conseils de fondation

L’une des particularités de la gouvernance des caisses de pension suisses, c’est le caractère paritaire et en principe milicien de la composition de leur organe suprême, le conseil de fondation. A l’heure où la prévoyance professionnelle se complexifie et est mise sous pression à plusieurs niveaux (notamment, politique, démographique et économique), être membre d’un comité paritaire est de plus en plus exigeant. Placée sous le signe du partage d’expérience, cette conférence a pour but de commenter la condition actuelle des « représentants », qu’ils soient « de l’employeur » ou « des employés », et de discuter les défis qui se présentent à eux.

Journée commune

—–
De 2,5 millions à 10 millions ? Voyage à travers le passé et le futur démographique de la Suisse
Stéphane Cotter, Chef de section Démographie et migration, Office Fédéral de la Statistique (OFS)

Entre 1860 et 2023, la population de la Suisse est passée de 2,5 millions de personnes à près de 9 millions. Atteindra-t-elle 10 millions en 2040 ? Comment s’est déroulée cette évolution et que peut-on dire de l’évolution future de la population de la Suisse ? Quelle sont les facteurs de ce développement et quels seront les facteurs de l’évolution future ? Quels sont les principaux défis que pose à la Suisse son évolution démographique ? Cette présentation répondra à ces différentes questions en effectuant un voyage graphique à travers le passé et le futur de la démographie de la Suisse.

—–
Évolutions démographiques et risques politiques
Famke Krumbmüller, EY EMEIA Leader, Geostrategic Business Group

Les dernières années ont été marqués par une montée des tensions géopolitiques et d’importants changements politiques dans des pays clés – entre autres, poussées par les évolutions démographiques. Les prochaines années, l’environnement mondial restera volatil et instable dans un contexte démographique toujours plus compliqué. Quels sont donc les risques politiques, géopolitiques et sociétaux à court et moyen terme ? Et quels pourront être leur impact sur l’environnement des affaires, et sur les services financiers ?

—–
La démographie et le baby-boom : Retraites Populaires à l’heure des défis
Eric Niederhauser, Directeur général (dès le 1er janvier 2024), Retraites Populaires

D’ici à 2035, l’accélération du vieillissement démographique liée au passage à la retraite des générations issues du baby-boom va se poursuivre. Cette situation engendrera de nombreux défis pour Retraites Populaires dans le domaine de la prévoyance et dans la gestion de caisses de pensions, mais également dans les autres activités découlant de la prévoyance telles que les activités immobilières, de prêts hypothécaires voire en tant qu’employeur. Quelles sont les pistes de réflexions ou solutions envisagées afin de faire face à ces enjeux ?

—–
L’accélération de l’histoire : les nœuds géostratégiques d’un monde hors de contrôle
Pr Thomas Gomart, Directeur, Institut français des relations internationales (Ifri), auteur de L’Affolement du monde (Tallandier, 2019), de Les ambitions inavouées (Tallandier, 2023) et de L’accélération de l’histoire (Tallender, 2024)

Plus rien ne régule la bonne marche de la planète : rupture d’accords, alliances fragilisées, affaiblissement des démocraties, basculement géoéconomique vers l’Asie, menaces nationalistes et écologiques… Le monde est-il devenu incontrôlable ? Avec son double regard d’historien et de spécialiste des relations internationales, Thomas Gomart analyse la mutation inédite des rapports de force géopolitiques (ascension de la Chine, unilatéralisme des États-Unis, fragmentation de l’Europe, retour de la Russie) en donnant toute leur importance aux sujets transversaux que sont l’énergie et le climat, les transformations de la guerre, le cyber, la pression démographique et migratoire. Lors de cette conférence exceptionnelle, il partagera avec nous ses dernières réflexions, qu’il développe notamment dans son plus récent ouvrage, L’accélération de l’histoire (Tallendier, à paraître début 2024).

Tarifs et conditions générales

Le prix du séminaire est de CHF 1’900.– pour les dirigeants* d’institutions de prévoyance. Pour les autres participants, le prix du séminaire s’établit uniformément à CHF 2’500.–.
Ces prix sont indiqués hors TVA et comprennent la participation, la pension complète en chambre individuelle pour la durée du séminaire (deux jours / une nuit), les apéritifs et les collations durant les pauses, ainsi que la documentation de cours (remise sous forme digitale).

Vous avez la possibilité de vous inscrire uniquement pour la Journée commune du jeudi 20 juin 2024 pour le prix de CHF 1’300.– HT pour les dirigeants* d’institutions de prévoyance et de CHF1’700.- pour les autres.

La finance d’inscription est due dès la réception de la confirmation de la participation au séminaire.

L’inscription est définitive à réception du paiement. Le nombre de participants étant limité, nous vous recommandons de vous inscrire aussi rapidement que possible. La priorité sera donnée aux représentants d’institutions de prévoyance. Le cas échéant, les organisateurs se réservent la possibilité de limiter le nombre de participants par entité.

L’inscription est nominative et porte pour la participation à la totalité de l’événement. Le partage entre plusieurs participants n’est pas admis.

Il est possible d’annuler une inscription sans frais jusqu’au 24 mai 2024. Au-delà de cette date, un montant correspondant à 50% de la finance d’inscription sera dû en cas d’annulation. Pour toute annulation faite à partir du 10 juin 2024, la finance d’inscription est due intégralement. Le cas échéant, un remplaçant peut être désigné dans la mesure où les organisateurs sont avertis au moins 3 jours ouvrables avant le début de l’événement. Toute annulation doit être faite exclusivement par voie postale ou par courriel (les annulations par téléphone ne seront pas acceptées).

Les changements de programme, d’intervenant ou d’horaire restent réservés.

Protection des données
Pittet Associés SA, domicilié avenue de la Gare 10, CP 1176, 1001 Lausanne et inscrite au registre du commerce du canton de Vaud sous le numéro IDE CHE-105.415.679 (le « Responsable du traitement »), agit en qualité de responsable du traitement au sens de la loi suisse sur la protection des données dans le cadre du traitement des données personnelles des participants aux Journées de la prévoyance. Le Responsable du traitement traite les données personnelles des participants aux Journées de la prévoyance en conformité avec sa notice de confidentialité disponible en ligne que vous êtes invités à lire attentivement.

Lorsque vous inscrivez un tiers aux journées de la prévoyance, vous devez lui fournir une copie (ou le lien URL) des présentes Conditions générales et de la Notice de confidentialité susmentionnée. Une liste comportant le nom, le prénom et l’employeur (ou la profession) de chaque participant, peut être distribuée aux participants à la Journée de la prévoyance. Des badges peuvent également être remis aux participants comportant leur nom, prénom et employeur.

Le Responsable du traitement prend des photos et vidéos durant l’évènement, lesquelles peuvent inclure les orateurs et les participants. Ces photos et vidéos pourront être publiées sur le site internet des Journées de la prévoyance (www.journeesdelaprevoyance.ch), ainsi que sur les réseaux sociaux du Responsable du traitement ou autre moyen de communication permettant au Responsable du traitement de promouvoir l’évènement. Le Responsable du traitement confie une partie de l’organisation et / ou de la communication en lien avec les Journées de la prévoyance à un prestataire situé en Suisse qui a accès et traite les données personnelles de participants dans ce cadre.

Par votre inscription aux Journées de la prévoyance, vous acceptez le contenu des présentes Conditions générales.

* Par dirigeants, nous comprenons les membres du conseil de fondation ou de la direction (directeur, gérant, administrateur, chef de service) d’une institution de prévoyance au sens de la LPP. L’inscription au registre du commerce est notamment déterminante pour définir le statut de dirigeant. Les membres de conseil de fondation qui exercent une activité professionnelle dans le domaine du 2e pilier (consultants, asset managers, auditeurs, etc.) ou auprès d’une compagnie d’assurances ne bénéficient pas du tarif spécial « dirigeants ».

Informations pratiques et plan d'accès

——-
Lieu

Le séminaire a lieu à Montreux, au Grand Hôtel Suisse Majestic****. Idéalement située au bord du lac Léman, facile d’accès par la route comme par le rail, cette ville offre un cadre exceptionnel, avec sa tranquillité et son point de vue imprenable sur le lac et sur les Alpes.

Les participants et les organisateurs logeront dans le Grand Hôtel qui est situé juste en face de la gare de Montreux. Récemment rénové, cet établissement de standing offre un cadre convivial et chaleureux, des installations modernes et une cuisine de qualité.

——-
Accès
Le Grand Hôtel Suisse-Majestic de Montreux est situé au numéro 45 de l’avenue des Alpes, directement en face de la gare. Il est donc particulièrement bien situé pour ceux qui se déplacent en train, et nous ne pouvons que vous recommander de privilégier ce moyen de transport.
Consultez l’horaire en ligne.

L’hôtel ne dispose malheureusement pas de parking propre. Ceux qui souhaitent venir en voiture peuvent cependant utiliser le parking payant de la gare de Montreux, qui est situé à proximité.
Consultez l’itinéraire en ligne.

Organisateurs

Les journées de la prévoyance sont organisées conjointement par deux acteurs importants du 2e pilier. Complémentaires dans leurs prestations de service et leur approche, Pittet Associés et Oberson Abels feront profiter les participants de leur expertise et de leur expérience dans le domaine.

 

Partenaire média

Editée par les éditions EPAS, la revue mensuelle Prévoyance Professionnelle Suisse est le partenaire média des Journées de la prévoyance.

Archives

Editions précédentes

Depuis 10 ans, les Journées de la prévoyance – Sessions de printemps sont le rendez-vous incontournable des professionnels du 2e pilier romand. Vous avez la possibilité de consulter sur ce site les archives (comptes rendus, galeries photos et films souvenir) des éditions précédentes.

Accéder aux archives

Share This