En raison d’un conflit d’agendas avec une session extraordinaire des Chambres, décision a été prise de changer le thème du traditionnel débat de la Journée commune: “Taux technique: le débat est clos, parlons-en !” La nouvelle directive de la Chambre suisse des experts en assurance de pensions (CSEP), qui sera vraisemblablement adoptée fin avril, ou celle éventuelle de l’Autorité de Haute surveillance (CHS-PP) vont-elles parvenir à clore le débat sur le taux technique ? Nous souhaitons le poursuivre dans la foulée de l’Assemblée générale de la CSEP, tant les projets proposés ressemblent à des solutions de compromis, et donc se révèlent très imparfaits. Cet aspect technique est très politique et cristallise des différences de perception majeures entre les acteurs. Les cautèles ressortant de ces projets ne postulent-elles pas une certaine irresponsabilité des organes suprêmes et autres experts ou autorités de surveillance directes ? L’évaluation à la valeur de marché qui tend à s’imposer est-elle vraiment de nature à sécuriser le 2e pilier (sans risque !), ou plutôt de nature à le fragiliser ? Ce débat, qui réunit des représentants de caisses de pensions et des experts LPP, a notamment pour objectif de mesurer la satisfaction du milieu de la prévoyance quant à la solution retenue.

Voir le programme complet

Share This